USA : le Pentagone va financer la construction du mur avec le Mexique

Un milliard de dollars, c’est le montant que va débloquer le Pentagone pour construire une section du mur voulu par le président Donald Trump à la frontière avec le Mexique.

L’information a été donnée lundi soir par le chef du Pentagone, Patrick Shanahan précisant que la somme servira à ériger une clôture antipiétons haute de plus de 5 mètres sur plusieurs tronçons totalisant 91 kilomètres.

Ce mur à venir sera construit entre les villes de Yuma, en Arizona, et d’El Paso, dans l’extrême ouest du Texas.

Des clôtures antipiétons et des dispositifs antivéhicules, qui permettent tout de même aux piétons de s’infiltrer, existent déjà dans ce secteur, qui s’étend sur plusieurs centaines de kilomètres. Les fonds débloqués par le Pentagone serviront donc à ajouter des clôtures.

Dans un communiqué succinct, M. Shanahan justifie cette dépense par la loi fédérale. Un paragraphe de l’article 10 du Code des États-Unis « autorise le ministère de la Défense à construire des routes et des barrières et à installer des éclairages pour empêcher […] le trafic de drogue transfrontalier », peut-on lire.

« Par conséquent, j’ai décidé d’entreprendre […] la construction d’un mur de 91 km de long et de 5,5 m de haut, de construire et de réparer les routes et d’installer des éclairages comme requis » par le ministère, a précisé le secrétaire à la Défense par intérim.

M. Shanahan qui a fait cette annonce tard lundi soir tandis qu’il doit s’adresser au Congrès mardi pour défendre le projet de budget du Pentagone.

La semaine dernière, le Pentagone avait fait parvenir au Congrès une liste de projets de construction totalisant 12,8 milliards de dollars et dont les fonds pouvaient, selon lui, être redirigés afin de construire le mur frontalier avec le Mexique.

Mais cette annonce symbolise aussi la bataille remportée par le président américain, Donald Trump qui avait dans le cadre de la procédure d’urgence nationale décrétée le 15 février dernier, après que le Congrès a refusé de lui accorder plus de 5 milliards pour financer son mur.

Avec Radio Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *