Burkina: Des gendarmes tués à la frontière malienne

Au moins quatre gendarmes burkinabé ont péri jeudi matin lors d’une attaque à Barani, ville frontalière du Mali.

L’information a été donnée par des sources sécuritaires comme le précise la presse burkinabé.

Des hommes armés ont pris pour cible la gendarmerie de Barani, frontalière du Mali, zone très instable où les attaques jihadistes sont récurrentes.

Quatre gendarmes ont été tués lors de cette attaque survenue à 5h GMT et locale contre la brigade territoriale de gendarmerie de Barani dans la province de Kossi ces dernières semaines visée par des éléments islamistes radicaux.

L’attaque a également causé d’importants dégâts matériels dont un véhicule incendié », a indiqué une source sécuritaire à l’AFP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *