Québec : l’Eglise catholique lance une enquête sur de possibles actes pédophiles

L’archidiocèse de Montreal a annoncé mercredi avoir saisi une ancienne juge pour enquêter sur de possibles abus sexuels commis par des membres du clergé.

L’appel a été Lancé par des représentants de l’Eglise catholique au Québec signifiant que des possibles abus sexuels sont commis par des membres du clergé sur des mineurs depuis 70 ans.

Une ancienne juge de la Cour supérieure du Québec, Anne-Marie Trahan, ouvrira les archives de l’Eglise catholique.

Il s’agira d’examiner « le nombre et la nature d’allégations d’abus sexuel commis sur des mineurs par des membres du clergé catholique romain et de leur personnel, de 1950 à nos jours », selon un communiqué.

Sur proposition de l’archevêque de Montréal, « inspiré par des initiatives du même type » dans le monde, cinq diocèses québécois ont accepté de participer à cet audit afin de « faire la lumière sur les agissements du passé ».

« Nous voulons tous donner la priorité à la transparence et aller au fond des choses dans la recherche de la vérité », a déclaré Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal, dans un communiqué.

L’Eglise catholique a promis sa pleine collaboration dans le cadre de cette enquête, qui donnera lieu à un rapport public. L’audit commencera en septembre 2019 et devrait durer entre 18 et 24 mois.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *