Tunisie: la présidentielle repoussée d’une semaine à l’occasion du “Mouled”


Prévue le 10 novembre, l’élection présidentielle tunisienne aura finalement lieu le 17 novembre pour éviter que le scrutin ne survienne durant le “mouled”, jour férié marquant la naissance du prophète Mahomet.

La décision a été prise vendredi par “Le conseil de l’Instance supérieure indépendante des élections (Isie) qui a fixé la nouvelle date des élections présidentielles au 17 novembre 2019”, a annoncé dans un communiqué Hasna Ben Slimane, porte-parole de cette instance.

Lors du “mouled”, les Tunisiens sont nombreux à rendre visite à leur famille et certains se rendent aussi à Kairouan, haut lieu de l’islam dans le centre de la Tunisie, des déplacements qui risquaient d’augmenter l’abstention aux élections.

Comme en 2014, lorsque Béji Caïd Essebsi était devenu le premier président élu démocratiquement au suffrage universel, le scrutin présidentiel aura lieu quelques semaines après des élections législatives, programmées le 6 octobre 2019.

Le deuxième tour pour la présidentielle sera organisé, s’il a lieu, dans les deux semaines suivant l’annonce des résultats du premier tour, a précisé l’Isie.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*