Crash d’Ethiopian Airlines : le rapport préliminaire d’enquête attendu cette semaine

Le 10 mars dernier le vol 302 d'Ethiopian Airlines s'écrasait avec 157 personnes à bord six minutes seulement après son décollage de l'aéroport d'Addis Abeba

Le rapport préliminaire d’enquête sur les origines du crash 10 mars du vol ET302 d’Ethiopian Airlines devrait être publié cette semaine à en croire une source proche du dossier.

Attendu pour lundi, le rapport préliminaire d’enquête sur les causes de la catastrophe aérienne du vol ET302 d’Ethiopian Airlines sera finalement publié courant cette semaine a indiqué à Reuters une source bien introduite.

Dimanche 10 mars dernier, le vol ET302 de la compagnie éthiopienne s’était écrasé six minutes après son décollage de l’aéroport d’Addis Abeba tuant les 157 personnes à bord.

Depuis le drame, Ethiopian Airlines a cloué au sol ses Boeing 737 MAX, tout comme plusieurs pays à travers le monde en entendant des assurances du constructeur aéronautique américain sur la sécurité de ses appareils.

Mais d’après plusieurs experts, le crash d’Ethiopian Airlines aurait des similtudes avec celui de la compagnie indonésienne LionAir qui s’est abîmé en mer en octobre dernier avec 189 personnes à bord environ 10 minutes après son décollage de Djakarta.

Le rapport sur la catastrophe d’Ethiopian Airlines est donc très attendu par Boeing qui tente de conserver près de 5 000 commandes de ses 737 MAX.

Le constructeur américain devra également répondre à une plainte devant un tribunal fédéral américain des proches d’une victime de la tragédie d’Ethiopie.

Les proches de Jackson Musoni, un citoyen rwandais, estiment que l’avion de ligne 737 Max de Boeing présentait un défaut de conception dans son système automatisé de commandes de vol.

Cette défaillance serait – selon la famille – à l’origine du crash au cours duquel 157 membres d’équipage et passagers ont été tués.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*