Pulse s’engage à fournir plus de reportages de qualité


Dans le but d’améliorer l’expérience utilisateur et de réduire le temps de chargement sur plusieurs périphériques et navigateurs, Pulse a récemment migré vers une nouvelle plateforme de publication.

S’exprimant sur la récente migration, Osagie Alonge, responsable de la rédaction et rédacteur en chef de Pulse Africa (Pulse.Africa), a déclaré que Pulse accordait toujours la priorité aux intérêts de ses lecteurs.

«Nous accordons une attention particulière aux intérêts de nos lecteurs et adaptons constamment notre interface pour rendre meilleures les expériences sur la plateforme. Notre mission chez Pulse est de devenir le principal éditeur de nouveaux médias en Afrique, et nous faisons d’énormes progrès dans cette direction », déclare Osagie.

La volonté de Pulse de fournir des informations et des reportages pertinents et opportuns a été mise en lumière à travers la couverture des élections législatives nigérianes qui viennent de s’achever.

Yetunde Oyeleke, directeur du marketing chez Ringier Africa Digital Publishing, a déclaré que l’objectif était de présenter les élections aux lecteurs de différentes manières.

“Avec cette dernière campagne électorale, notre objectif était de faire vivre à nos lecteurs les élections, quel que soit le canal utilisé, dans des formats de contenu pertinents: vidéos, articles, infographies, sondages, etc., dans des formats de contenu faciles à consommer.”

Pulse Africa est une filiale de Ringier Africa Digital Publishing (RADP) (RADP.Africa), filiale de Ringier AG (www.Ringier.com), le plus grand groupe de médias suisse actif à l’international, qui exerce ses activités au Nigeria (www.Pulse.ng), au Ghana (www.Pulse.com.gh), au Kenya (www.PulseLive.co.ke) et en Ouganda (www.PulseLive.ug).

Il opère actuellement à travers l’Afrique subsaharienne avec des bureaux physiques dans des pays africains anglophones – Ghana (www.Pulse.com.gh), Kenya (www.PulseLive.co.ke), Nigeria (www.Pulse.ng), et une extension au Sénégal, en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays africains francophones sous le nom de «Pulse Live Afrique», avec des informations et du divertissement. la fourniture de contenu se concentre sur les médias sociaux.

Avec APO Group


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*