Soudan : des manifestants massés devant le QG de l’armée à Khartoum

Des milliers de manifestants protestaient dimanche devant de la QG de l'armée à Khartoum

Des milliers de Soudanais se sont rassemblés dimanche devant le quartier général de l’armée à Khartoum au deuxième jour consécutif de manifestations.

A l’extérieur du complexe qui abrite le siège de l’armée, le ministère de la Défense et la résidence du président Omar El Béchir, de nombreux manifestants y ont passé la nuit sur place réclamant la démission du président au pouvoir depuis 30 ans.

Ils scandaient “Liberté, paix, justice” – le principal slogan de la contestation en cours depuis quatre mois au Soudan.

Des protestataires ont bloqué à l’aide de pierres un pont se trouvant à proximité du QG et reliant Khartoum au secteur de Bahari, plus au nord, provoquant d’importants embouteillages, d’après des témoins cités par l’AFP.

Samedi, la police antiémeute a dispersé des milliers d’hommes et de femmes qui convergeaient vers le QG de l’armée, tandis que des contestataires ont lancé des pierres en direction des forces de sécurité.

A Omdourman, ville voisine de Khartoum, un manifestant est décédé lors de manifestations similaires portant à 32 le nombre de personnes décédées depuis le début du mouvement, selon les autorités.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*