La BAD annonce une assistance de 100 millions de dollars pour le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe

Des pluies torrentielles accompagnées d'inondations ont fait au moins 23 morts dans le sud du Malawie lors du passage du Cyclone Idai

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé la mise en place d’un plan d’intervention doté d’une enveloppe de 100 millions de dollars visant à assister le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwé durement touchés par le cyclone Idai.

D’après la BAD cette enveloppe permettra aux trois pays de répondre aux besoins de reconstruction des zones touchées en mettant en place un plan d’assurance contre les risques climatiques.

La première phase du plan consiste en la mise en place d’un fonds spécial de secours de 1,7 million de dollars en faveur du Mozambique, destiné à organiser l’aide humanitaire devant être acheminée dans les zones les plus touchées.

Au cours de la deuxième phase, la Banque mettra en place un programme d’intervention et de reconstruction, engageant jusqu’à 100 millions de dollars en faveur du Mozambique, du Malawi et du Zimbabwe pour relancer l’économique et financier la réhabilitation des infrastructures détruites.

Une équipe s’emploie à soutenir les gouvernements des trois pays, pour évaluer les besoins, identifier les principales activités de reconstruction et mobiliser les ressources de la communauté internationale, des organisations philanthropiques mondiales et du grand public.

Dans un message adressé aux pays touchés, le président de la Banque, M. Adesina, a déclaré : “Nos pensées vont aux habitants du Mozambique, du Zimbabwe et du Malawi qui ont été si durement touchés par le cyclone. Cette catastrophe naturelle montre une fois de plus l’importance de construire des économies résilientes au climat sur le continent africain.”

Avec la BAD


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*