Soudan : l’armée disperse les manifestants rassemblés devant son QG

Des milliers de manifestants protestaient dimanche devant de la QG de l'armée à Khartoum

Les forces de sécurité soudanaises ont dispersé lundi soir à Khartoum des milliers de manifestants rassemblés devant le QG de l’armée pour réclamer son soutien.

Selon des témoins, des coups de feu auraient été également entendus.

Les manifestants rassemblés depuis trois jours devant le quartier général exigent la démission du président Omar El Béchir.

Ils sollicitent le soutien de l’armée afin qu’elle soit leur allié.

L’un des groupes à la tête des protestations, l’Alliance pour la liberté et le changement a demandé à l’armée d’aider à la création d’un gouvernement de transition.

Le ministre de la Défense a fait savoir qu’il ne laissera pas le chaos s’installer dans le pays.

Le président Omar El Béchir, au pouvoir depuis près de 30 ans est confronté depuis décembre dernier à une vague de manifestations considérées comme les plus importantes de son règne.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*