Brésil : des pluies torrentielles font au moins 10 morts à Rio de Janeiro

Au moins 10 personnes sont mortes à Rio de Janeiro après à la suite de pluies torrentielles qui se sont abattues sur la
capitale brésilienne.

Des torrents d’eau ont déferlé dans les rues, balayant des voitures et déracinant des arbres après les pluies qui ont commencé lundi soir et qui se sont poursuivies jusque mardi soir.

Les écoles ont été fermées et les personnes ont été instamment priées d’éviter tout trafic non essentiel jusqu’à nouvel ordre.

Selon les autorités municipales jusqu’à 152 mm de pluie sont tombés en à peine quatre heures lundi soir, soit plus que la moyenne pour le mois d’avril.

Le quartier des jardins botaniques, destination touristique, a été l’une des zones les plus durement touchées, recevant 231 millimètres en 24 heures. Les chaînes de télévision locales ont montré des pompiers de ce quartier en train de patauger dans l’eau jusqu’aux genoux tirant un petit bateau d’enfants évacués d’un autobus scolaire dans une rue inondée.

Des sirènes ont retenti dans 20 zones de la ville sujettes aux inondations, incitant les gens à se frayer un chemin vers des espaces sûrs préétablis.

Mais aucune alarme n’a été donnée dans le bidonville de Babilonia, situé sur une colline derrière la montagne emblématique de Sugarloaf. Les pompiers ont annoncé la mort de deux femmes dans une coulée de boue et des habitants se sont plaints de l’absence de préavis.

Le maire, reconnaissant le manque de préparation de la ville pour dans ce genre de catastrophe, a déclaré que les sirènes ne sonnaient pas à Babilonia car l’eau n’avait pas atteint le seuil minimal pour déclencher les alarmes. Il a ajouté que les autorités envisageraient d’abaisser ce seuil à très bientôt.

Avec CBC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *