Deux médecins cubains enlevés au Kenya

Les autorités cubaines ont indiqué dimanche qu’elles oeuvraient « sans relâche » à la libération de ses deux médecins enlevés au  Kenya.

 

La Havane a réagi par le biais du président Miguel Diaz-Canel.

Sur son compte twitter, il a signifié que Cuba « travaille sans relâche » à la  libération de ses deux médecins.

Les deux médecins, Assel Herrera Correa et Landy Rodriguez Hernandez,  escortés par deux policiers dont un a été tué, ont étré enlevés vendredi matin dans le comté de Mandera (nord-est du Kenya) par des inconnus.

Leur véhicule a été bloqué par deux véhicules tout-terrain, selon des sources  policières kényanes.

Les islamistes  radicaux shebab sont soupçonnés d’être derrière cet enlèvement.

D’après la police, les victimes ont été emmenées par leurs ravisseurs en Somalie voisine.

Les deux hommes, un généraliste et un chirurgien, font partie d’un groupe  d’une centaine de médecins cubains déployés à travers le Kenya depuis mi-2018  pour renforcer les services de santé dans ce pays d’Afrique de l’Est.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *