Libye: Fayez Al Saraj visé par un mandat des troupes d’Haftar


Le maréchal Khalifa Haftar dont les troupes mènent depuis le 4 avril une offensive contre les forces du GNA a émis un mandat d’arrêt contre le premier ministre basé à Tripoli.

L’ annonce de cette arrestation a été faite lundi sur la BBC par l’émissaire de l’Onu Ghassan Salamé, parlant d’une tentative de coup d’Etat.

Le mandat a été lancé par l’Armée nationale libyenne (ANL) dirigée par M. Haftar qui a lancé il y a un peu moins de deux semaines une offensive en direction de la capitale, qu’elle pensait prendre en deux jours, mais les forces fidèles au gouvernement d’union nationale de Serraj.

Ancien baron du régime de Mouammar Kadhafi, Khalifa Haftar dit vouloir en finir avec le chaos qui règne depuis le renversement du «guide» en 2011.

Il entend aussi éradiquer les mouvements djihadistes.

Depuis le déclenchement des combats avec les troupes de la capitale, des infrastructures civiles et des quartiers d’habitations ont subi des bombardements aériens, notamment dans le sud de Tripoli.

 


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*