Oragroup intègre la Bourse régionale BRVM


Le groupe bancaire panafricain Oragroup a intégré mardi la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) avec une levée record de 56,92 milliards de FCFA (86 millions d’euros).

Cette introduction la plus importante réalisée par une entreprise depuis la création de la BRVM en 1998 permet à 20% du capital d’Oragroup d’être désormais coté en Bourse.

Parmi les actionnaires qui conservent les 80% restants, l’investisseur panafricain Emerging Capital Partners (ECP) demeure l’actionnaire de référence avec plus de 50% des parts.

ECP, un fonds d’investissement panafricain crée en 2000, a depuis mobilisé plus de 3 milliards de dollars en capital investis dans plus de 60 sociétés africaines.

Après cette intégration, Oragroup devient le deuxième groupe bancaire basé au Togo coté à la BRVM, après Ecobank.

Pour Madame Binta Touré Ndoye, la directrice générale d’Oragroup “Cette introduction en Bourse est à la fois l’aboutissement d’un travail effectué depuis 10 ans. La confiance du marché confirme la solidité de notre modèle et le potentiel de croissance de notre groupe”, a-t-elle déclaré.

Oragroup entend utiliser les fonds levés “pour investir dans l’extension de son réseau et des services à la clientèle, essentiellement les particuliers et les Petites et moyennes entreprises”, précise Mme Binta.

Oragroup est présent dans 12 pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale (Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo) et dans quatre zones monétaires (Uémoa, CEMAC, Guinée Conakry, Mauritanie).

Fin 2017, Oragroup affichait un total de bilan à 1.794 milliards de francs CFA (2,72 milliards d’euros), soit une croissance de 45 % depuis 2014.

 

Avec AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*