Libéria : des serpents dans les bureaux du président

Le président Georges Weah contraint de travailler à domicile à cause de la présence de deux serpents dans ses bureaux

Le président Georges Weah a été contraint de travailler à domicile en raison de la présence de serpents au palais présidentiel.

La présence de deux serpents vénimeux au palais présidentiel n’a pas laissé d’autres choix au président Georges Weah contraint de travailler à domicile.

Les deux serpents noirs ont été aperçus mardi sortant d’un trou dans un mur derrière le bureau de la sécurité situé au rez- de-chaussée du ministère des Affaires étrangères, qui abrite également les bureaux du président George Weah.

L’annonce du congé du numéro un libérien a été faite par l’attaché de presse adjoint de la présidence, Smith Toby lors un entretien avec l’agence Associated Press.

M. Toby a précisé que le président Weah devrait regagner ses bureaux dès le lundi en attendant la fumigation complète des bâtiments qui les abritent.

Le Liberia abrite des serpents venimeux et la vétusté de certains bâtiments publics est une porte ouverte à l’infiltration de ces reptiles.

Avec Africanews


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*