L’Est du Canada touché par de fortes inondations


Plus de 1.500  personnes ont été évacuées et quelque 600 militaires ont  été déployés dans l’est du Canada, principalement au Québec touché par des inondations d’une rare ampleur.

En cause, les fortes précipitations et la fonte des  neiges qui ont débordé la rivière des Outaouais dans l’est de l’Ontario au fleuve Saint-Jean au  Nouveau-Brunswick en passant par le Saint-Laurent et ses affluents dans le sud  du Québec.

Un scénario bien proche des inondations  catastrophiques de 2017 au Québec, les pires depuis un demi-siècle, que redoutent les autorités, mais qui se sont montrées moins alarmistes dimanche.

“On aura des inondations  importantes mais globalement pas au niveau de 2017, sauf dans  certains secteurs comme le lac St-Pierre”, a expliqué à l’AFP le  porte-parole de la Sécurité civile, Eric Houde.

Depuis plusieurs jours, de nombreuses municipalités ont mobilisé des  volontaires et distribué un total de 500.000 sacs de sable pour ériger des  digues ou protéger des habitations dans les zones particulièrement menacées.

Dimanche, les zones les plus touchées étaient la région de l’Outaouais près  de la capitale Ottawa, et la Beauce au sud de la ville de Québec, où près de  800 personnes ont déjà été évacuées.

Plus de 1.200 d’habitations étaient inondées dimanche en fin de journée dans toute la province.

La hausse des températures entamée dimanche devrait accélérer la fonte des  neiges dans plusieurs régions.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*