Afrique du Sud : le bilan des intempéries s’alourdit à 70 morts

Des islamistes présumés ont attaqué à plusieurs reprises des villages de la province du Cabo Delgado

Environ 70 personnes sont mortes lors des intempéries en cours en Afrique du sud selon le nouveau bilan.

Un précédent bilan faisait état de 51 morts.

Les victimes ont péri dans des glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles dans l’est de l’Afrique du sud.

Le premier ministre par intérim de la province sud-africaine du KwaZulu-Natal (KZN), la plus touchée par les intempéries, O Sihle Zikalala qui a précisé qu’ “Un nouveau chiffre sera publié dans la journée”, a fait savoir que “c’est la première fois dans le KZN que nous sommes confrontés à de telles pertes humaines”.

Des précipitations exceptionnelles se sont abattues depuis le week-end de Pâques sur le KwaZulu-Natal et la province voisine du Cap-Oriental, provoquant inondations et glissements de terrain meurtriers.

De retour d’une visite officielle en Egypte, le président sud-africain Cyril Ramaphosa s’est rendu mercredi dans la région pour constater l’ampleur des dégâts.

Tout au long de la côte de l’océan Indien autour de la mégapole de Durban, la troisième ville sud-africaine, plusieurs villages ont été dévastés par des coulées de boue qui ont emporté des routes et de nombreuses habitations.

Selon le président Ramaphosa, ces intempéries ont fait au moins un millier de sans-abri.

Avec AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*