Egypte : vers la suppression des séringues ordinaires

Les autorités du Caire veulent lutter contre la ré-utilisation des séringues à l'origine du nombre élevé des cas d'hépatite C dans le pays

Les autorités du Caire ont annoncé la suppression d’ici à 2020 des séringues ordinaires.

Ces outils seront totalement interdits et remplacés précisent les autorités égyptiennes par des séringues autodestructrices d’ici à juillet 2020.

D’après Egypt Today qui fait état d’une décision rendue par le ministère de la Santé ” Les séringues ordinaires seront remplacées par des séringues auto-destructrices, afin d’empêcher leur ré-utilisation et  réduire le risque de transmission de certaines maladies”, a déclaré le porte- parole du Ministère de la Santé, Khaled Megahed.

La mesure prise jeudi dernier s’inscrit dans le cadre de l’initiative “100 millions de personnes en bonne santé”, lancée par le président Abdel Fatah al-Sisi pour éradiquer le virus de l’hépatite C (VHC) et les maladies chroniques, a ajouté M. Megahed.

Le ministère égyptien de la santé a également décidé de n’utiliser que les séringues SoloShot pour la vaccination contre la polio précisant qu’en application de cette nouvelle décision, l’Égypte produira 2 milliards de séringues chaque année, a rajouté le porte-parole.

Depuis 2015, le ministère de la Santé, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), tente d’éliminer les maladies virales telles que l’hépatite C à travers la ré- utilisation des séringues.

Lors d’une conférence de presse en 2015, l’ancien ministre de la Santé, Adel Al-Awady, avait indiqué que huit à dix millions d’Égyptiens étaient infectés par l’hépatite C en raison d’une injection non sécurisée.

pour tenter d’inverser la tendance, cette même année, le gouvernement a annoncé un plan visant à créer une usine de production de séringues autodestructrices.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*