Situation tendue à Cotonou (Bénin)

La tension est montée hier après midi dans la capitale béninoise

La tension est brutalement montée mercredi après midi dans la capitale béninoise, Cotonou où les forces de sécurité ont encerclé la résidence de l’ex président Thomas Boni Yayi.

Le déploiement des forces de sécurité intervient quelques jours après l’appel au boycott des législatives de dimanche lancé par l’ancien chef d’État.

Selon les tendances publiées mardi soir par la Commission électorale nationale et autonome, le taux de participation est de 22,99%.

L’opposition avait lancé un ultimatum aux autorités pour invalider les résultats des législatives auxquelles les opposants ont été écartés.

Cet ultimatum a expiré mardi à minuit.

Selon le ministre béninois de l’Intérieur, Saca Lafia, il n’a jamais été question d’interpeler l’ancien président Boni Yayi comme prétendu par plusieurs.

Pour M. Lafia, les forces de l’ordre ont été déployées pour empêcher tout trouble à l’ordre public.

Avec BBC Afrique


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*