Soudan: Béchir entendu sur le “financement du terrorisme”

L'ex président Omar El Béchir a été destitué par l'armée il y a un mois

Destitué par l’armée début avril, l’ex président soudanais, Omar El Béchir devrait être entendu dans les heures à venir le financement présumé du “terrorisme”.

Selon l’agence de presse officielle, Suna à Khartoum, la demande de son interrogatoire a été faite par le procureur général du Soudan Al-Walid Sayyed Ahmed “en vertu des lois sur le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme”.

Dans le même temps, une foule immense rassemblée devant le QG de l’armée a réclamé aux militaires qui ont succédé au président déchu un transfert du pouvoir aux civils.

Il y a quelques années, Washington frappait d’embargo commercial le Soudan et inscrivait le pays sur sa liste des soutiens internationaux du terrorisme, avec l’Iran, la Syrie et la Corée du Nord.

Le Soudan avait été inclus sur cette liste en raison d’accusations de liens avec des militants islamistes radicaux dont le fondateur d’Al-Qaïda Oussama Ben Laden.

Il a vécu au Soudan entre 1992 et 1996.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*