Libye : deux journalistes portés disparus

Depuis début avril, les forces du maréchal Khalifa Haftar tentent de s'emparer de Tripoli

Deux journalistes couvrant les combats qui opposent au sud de Tripoli les troupes fidèles au maréchal Haftar à celles loyales au Gouvernement d’union nationale (GNA) soutenu par l’Onu sont portés disparus.

Les deux journalistes libyens n’ont plus donné de signe de vie depuis leur arrestation par un groupe armé près de la capitale Libyenne.

Les victimes travaillaient pour la télévision privée locale Libya al-Ahrar d’après l’Ong Reporters sans frontières (RSF) et leur chaîne qui rapportent les faits.

Mohamad al-Gurj et Mohamad al-Chibani n’ont plus donné des nouvelles d’eux depuis jeudi après-midi alors qu’ils (…) couvraient les combats, s’est inquiétée la chaîne précisant qu’ils “sont séquestrés par des éléments loyaux aux forces d’al-Karama (nom de l’opération militaire de Khalifa Haftar, ndlr),”.

Et de signifier qu”Ils ont été conduits vers un endroit inconnu”.

Pour rappel, des combats font rage dans la banlieue sud et les environs de Tripoli depuis le 4 avril date de l’offensive menée par les troupes du maréchal Khalifa Haftar contre la capitale, siège du Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*