Soudan du Sud : pas de gouvernement d’union avant six mois

Le président sud-soudanais, Salva Kiir

Les parties sont convenues d’étendre de six mois la période pré-transitionnelle avant la mise en place d’un gouvernement d’union.

Cette période pré-transitionnelle partira “du 12 mai en cours au 12 octobre 2019”, a indiqué dans un communiqué l’IGAD.

Les responsables de l’IGAD ont réuni deux jours durant à Addis Abeba les représentants du président Salva Kiir et ceux de se son rival Riek Machar pour relancer l’accord de paix dans l’impasse signé en septembre 2018.

Le camp de Machar avait demandé six mois estimant que les conditions pour le retour à Juba, capitale du Soudan du Sud du chef rebelle, en tant que vice-président ne sont pas réunies.

Riek Machar, qui réside actuellement à Khartoum, a dû fuir Juba en 2016 sous les tirs de l’armée de Salva Kiir après l’échec d’un précédent accord de paix.

Des violents combats avaient ensuite opposés les troupes des deux camps.

Les questions relatives à la formation d’une armée unifiée entre les deux factions sont aussi restées en suspens.

C’est la 3e fois que la communauté internationale tente de faire travailler ensemble MM. Kiir et Machar, dont la rivalité a déclenché en décembre 2013 une terrible guerre civile qui a fait plus de 380.000 morts et plus de quatre millions de déplacés.

Avec AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*