Afrique du sud : accord pour explorer le bloc pétrolier B2 au Sud-Soudan

La compagnie pétrolière nationale sud-africaine Strategic Fuel Fund (SFF) détiendra et exploitera le bloc B2.

En 2018, l’Afrique du Sud a accepté d’investir un milliard de dollars dans les infrastructures énergétiques du Sud-Soudan.

Le Soudan du Sud possède les troisièmes plus grandes réserves de pétrole de l’Afrique subsaharienne, estimées à 3,5 milliards de barils, avec seulement 30% du pays exploré.

L’accord, qui est stratégique pour l’Afrique du Sud, verra le bloc B2 exploré et exploité par le Strategic Fuel Fund (SFF), le ministère du Pétrole et Nilepet – la compagnie pétrolière nationale de la République du Sud-Soudan.

Il s’agit du deuxième accord signé au Soudan du Sud depuis 2012, et démontre que l’industrie pétrolière du pays progresse à l’heure actuelle alors que la production augmente dans les champs pétroliers et que de nouvelles campagnes d’exploration se mettent en place.

Le Soudan du Sud produit actuellement 160 000 barils par jour et vise à porter la capacité de production à 270 000 barils par an d’ici la fin de l’année.

Le pays possède les troisièmes plus grandes réserves de pétrole en Afrique subsaharienne, estimées à 3,5 milliards de barils, avec seulement 30% du pays exploré à ce jour.

Dans le cadre de ce nouveau EPSA qui comprend une période d’exploration de six ans, le SFF et Nilepet lanceront une vaste campagne d’exploration par levé gravimétrique, une acquisition sismique et le forage de puits avec une grande perspective.

Le SFF investira également dans des initiatives de renforcement des capacités, de formation des citoyens du Sud-Soudan, dans des projets de développement social et communautaire et dans la garantie du contenu local et de l’autonomisation des femmes dans le cadre de cet effort d’investissement.

Avec APO Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *