Maladies Zoonotiques : la stratégie de l’Afrique de l’ouest et du centre

C’est à Dakar (Sénégal) que les experts en maladies animales de l’Afrique de l’ouest et du centre peaufinent leurs stratégies pour en venir à bout.

Quelles stratégies contre les maladies zoonotiques? Cette question fait l’objet d’un examen approfondit à Dakar.

La capitale du Sénégal réuni plusieurs experts venus d’Afrique de l’Ouest et du Centre pour élaborer les politiques de gestion des risques et de stratégies de communication pour répondre efficacement aux maladies zoonotiques.

L’initiative est du FAO, le programme des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Les experts viennent du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la République de Guinée, du Mali, du Libéria, de la République démocratique du Congo, de la Sierra Léone et du Sénégal.

‘’Les maladies zoonotiques se transmettent entre les animaux et les êtres humains. Plus de trois quart des maladies infectieuses émergentes sont d’origine animale’’ rappelle Ousseynou Diop, assistant du représentant de la FAO.

Les maladies zoonotiques ‘’constituent souvent un risque pour la santé publique.

C’est pourquoi, il est important précise M. Diop que les secteurs de la santé humaine, de la santé animale et de l’environnement se mobilisent.

Après avoir mené conformément aux législations en vigueur de façon individuelle leurs propres analyses sur les risques potentiels, il est temps d’unir les efforts.

Et d’après M. Diop, cet atelier traduit ‘’la ferme volonté des autorités (des pays concernés) à renforcer la collaboration multisectorielle.

L’objectif est notamment la mise en synergie de leurs ressources humaines et matérielles pour faire face aux menaces que représentent les zoonoses et les autres maladies émergentes’’.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *