Mozambique: Les islamistes tuent 7 personnes dans le nord dévasté par Kenneth

Des islamistes présumés ont attaqué à plusieurs reprises des villages de la province du Cabo Delgado

Des islamistes présumés ont abattu au moins sept personnes en deux jours dans le nord du Mozambique touché il y a deux semaines par le cyclone Kenneth.

D’après des témoins, les islamistes présumés ont d’abord abattu quatre personnes vendredi en attaquant les villages de Ntapuala et Banga Velha dans le district de Macomia, dans la province du Cabo Delgado au nord du pays, théâtre depuis 2017 d’une insurrection islamiste.

La seconde attaque a eu lieu dimanche soir dans le district de Meluco, dans le village de Minhanha.

Les assaillants ont abattu “trois personnes et brûlé une centaine de maisons”, d’après une source locale anonyme.

Il s’agit de la quatrième attaque du genre menée par des indivuds armés entre vendredi et dimanche dans la province du Cabo Delgado.

Ces attaques menacent la stabilité de la région et amplifient le risque des violences qui menacent la distribution de l’aide humanitaire aux victimes du cyclone Kenneth.

Selon des chiffres officiels, au moins 41 personnes sont mortes lors du passage de Kenneth au Mozambique. La tempête a également fait environ 240.000 sinistrés.

La province du Cabo Delgado, frontalier de la Tanzanie, est en proie à des troubles depuis deux ans essentiellement marqués par des raids des islamistes mais jamais revendiqués.

Ces attaques qui ont souvent pris pour cibles des civils ou les forces de l’ordre ont déjà fait près de 200 morts, détruit de nombreux villages et contraint des milliers de personnes à fuir leurs maisons.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*