Sénégal: décès de Cheikh Bethio Thioune


Condamné lundi à 10 ans de travaux forcés pour non dénonciation de crime, l’ex chef religieux Cheikh Bethio Thioune est finalement décédé mardi en France où il y était depuis quelques temps pour des raisons de santé.

L’annonce du décès du chef religieux survenu au lendemain de sa condamnation à 10 ans de travaux forcés a été confirmé par Me Mouhamadou Moustapha Dieng.

Mais la nouvelle était déjà largement relayée par la presse sénégalaise plusieurs heures auparavant.

Cheikh Bethio Thioune était en traitement médical à Bordeaux (sud-ouest de la France) depuis janvier.

Il a été condamné lundi par contumace par la justice sénégalaise à 10 ans de travaux forcés pour «complicité» dans le meurtre par des disciples en 2012 de deux d’entre eux.

En liberté provisoire depuis février 2013, il clamait son innocence et entendait se défendre devant la justice de son pays dès que son état de santé le permettrait, selon ses avocats.

Avec AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*