Libye : les combats à Tripoli font 432 morts (nouveau bilan)


Au moins 432 personnes ont été tuées et plus de 2000 autres blessées durant les combats qui opposent début avril au sud de Tripoli, les forces du maréchal Haftar à celles du gouvernement d’Union nationale (GNA) dirigé par Fayez Al Sarraj et soustenu par la communauté internationale.

Ces affrontements ont fait en plus environ 50 000 déplacées selon la représentation locale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En outre, la mission de l’ONU à Tripoli a indiqué que parmi les victimes se trouvent 104 civils précisant par ailleurs qu’environ 3 000 personnes sont réparties dans 29 abris situés dans plusieurs zones de la région occidentale.

D’après le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’Onu (OCHA), de nombreuses zones touchées par le conflit ne sont toujours difficiles d’accès et ne peuvent donc pas être atteintes par les travailleurs humanitaires.

Ce nouveau bilan est établit alors que M. Sarraj, le chef du gouvernement reconnu par la communauté internationale rencontre actuellement les dirigeants italiens, allemands et français pour solliciter leur soutien pour faire barrage au maréchal qui a exhorté ses troupes à marcher par tous les moyens sur la capitale libyenne (Tripoli).


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*