Venezuela: trois nouveaux députés inculpés

La Cour suprême vénézuelienne a inculpé trois députés ayant soutenu l'appel au soulèvement des militaires dontre le président Maduro lancé par Juan Guaido

Trois députés d’opposition visés par une enquête de la Cour suprême vénézuelienne ont été inculpés mercredi par la justice pour leur soutien à la tentative ratée de soulèvement menée le 30 avril par l’opposant Juan Guaido.

Leur inculpation porte à dix le nombre de parlementaires d’opposition poursuivis pour leur soutien à la tentative ratée de soulèvement menée le 30 avril par l’opposant Juan Guaido.

Ces députés ont été inculpés pour haute trahison, conspiration et rébellion civile.

Avant eux, sept autres députés ont été inculpés récemment pour leur soutien à l’appel au soulèvement militaire lancé par M. Guaido.

La Cour suprême a demandé à l’Assemblée constituante de lever l’immunité des élus poursuivis, qui siègent à l’Assemblée nationale.

L’Assemblée Constituante est l’une des deux assemblées au Venezuela. Créée en 2017, elle remplace, dans les faits, l’Assemblée nationale, dont les décisions ne sont plus prises en compte par l’exécutif.

Une députée également inculpée, Mariela Magallanes, s’est réfugiée mercredi dans la résidence de l’ambassadeur d’Italie à Caracas, tandis que les autres évitaient de se montrer en public.

Pour rappel, les manifestations ayant suivi l’appel de l’opposant Juan Guaido soutenu par plusieurs pays aux Amériques ont fait six morts et des centaines de blessés.

Environ 200 personnes avaient été arrêtés lors de ces rassemblements, et la tentative de soulèvement a échoué, la majorité des militaires étant restés fidèles à M. Maduro.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*