13 militants présumés de l’EI tués en Somalie

(Illustration)

Dans un communiqué vendredi, le commandement militaire américain pour l’Afrique (Africom) a annoncé avoir tué 13 membres présumés du groupe Etat Islamique (EI) en Somalie.

D’après l’Africom, ces militants ont été tués dans une frappe aérienne mercredi dans les monts Golis, le 8 mai dans le nord de la Somalie.

Dans son communiqué, le commandement militaire confirme la mort des 13 militants.

Leur mort survient après le décès annoncé mi avril toujours par l’Aficom du commandant adjoint de l’EI en Somalie.

Avant eux, les shebab affiliés à Al-Qaïda depuis 2012, principal groupe islamiste radical en Somalie et basés dans la région semi-autonome du Puntland ont déjà été la cible de frappes aériennes américaines en 2017.

Leur leader est Abdulqadir Mumin a été placé en août 2016 sur la liste des terroristes internationaux par le département d’Etat américain.

Fin 2018, le commandement américain évaluait le nombre de combattants de l’EI en Somalie à entre 75 et 250 contre 3.000 à 7.000 pour les shebab.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*