Six morts dans l’attaque d’une église au Burkina Faso

(Illustration) Le Burkina, est régulièrement visé par des islamistes qui tentent de dicter leurs lois

Au moins six personnes ont été tuées dimanche dans une attaque qui a pris pour cible une église catholique dans le nord du Burkina Faso.

L’attaque a été menée par un groupe d’assaillants estimé à une trentaine qui ont ensuite brûlé l’église, incendié les boutiques environnantes et un maquis.

D’après le maire de la commune de Dablo, dans la province du Sanmatenga, dans le nord du Burkina Faso et cible de l’attaque, ils (hommes armés) ont tué six personnes dont un prêtre.

Selon le maire de Dablo, Ousmane Zongo, les assaillants sont arrivés ” vers 09h00 et ont commencé à tirer alors que les fidèles essayaient de s’enfuir”.

Il précise qu’ils ont pu immobiliser certains fidèles (5 personnes) qu’ils ont ensuite abattu en plus du prêtre qui célébrait la messe, portant à six le nombre de morts”.

“Dans la ville règne un climat de panique. Les gens sont terrés chez eux, aucune activité n’est fonctionnelle. Les boutiques et magasins sont fermés. C’est pratiquement une ville morte”, a-t-il ajouté.

Cette attaque survient deux jours après la libération dans le nord du Burkina de quatre otages par les forces spéciales françaises.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*