Arabie Saoudite : des oléoducs pris pour cibles


Les autorités saoudiennes ont suspendu les activités d’un oléoduc majeur attaqué par des drones bourrés d’explosifs.

Cette suspension d’activités fait suite aux attaques qui ont visé deux stations de pompage de pétrole situés près de la capitale, Riyad appartenant au géant pétrolier saoudien Aramco.

La décision a été prise après que les rebelles houthis en guerre au Yémen voisin, ont indiqué via la chaîne de télévision Massirah avoir lancé des attaques à l’aide de “sept drones ” contre des “installations vitales saoudiennes”.

Aux dires de Mohamme Abdel-Salam, porte-parole des rebelles, ” Cette opération militaire est une réponse à l’agression persistante et au blocus du peuple,”. “Notre objectif est de répondre aux crimes qui sont commis tous les jours contre le peuple yéménite,” a-t-il précisé.

D’après le ministre saoudien de l’Enregie, Al-Falih, l’attaque de drones, survenue entre 6 h et 6 h 30, heure locale, a provoqué un incendie et des ” dégâts mineurs ” à une station de pompage.

Il a en outre fait savoir que la société Aramco a “pris des précautions et interrompu temporairement les opérations sur l’oléoduc ” Est-Ouest, long de 1200 kilomètres et pouvant transporter au moins cinq millions de barils par jour.

Cet oléoduc relie la province orientale, une région saoudienne riche en pétrole, au port de Yanbu sur la mer Rouge.

Avec AP & AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*