Soudan: l’armée suspend tout dialogue avec les protestataires

Moins de 24 heures après l’annonce d’un accord avec les représentants des manifestants, le Conseil militaire a suspendu tout dialogue jusqu’à la levée des barrages par les manifestants.

L’annonce a été faite mercredi par les chefs de la contestation.

Cette position du Conseil militaire au pouvoir au Soudan survient après l’annonce d’un accord avec les représentants des manifestants sur une transition de trois ans et la mise en place d’un conseil souverain devant accompagner cette transition.

Les militaires exigent notamment, le démantèlement des barrages routiers érigés par les manifestants hors du lieu du principal sit-in à Khartoum.

Les barrages dans des rues passantes de la capitale soudanaise ont provoqué lundi et mercredi des frictions entre forces de l’ordre et manifestants.

Cinq civils et un militaire ont été tués par balle lundi et au moins huit ont été blessés mercredi lorsque des forces de l’ordre ont tenté de démanteler ces barricades, selon des témoins.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *