RDC : démission du premier ministre Tshibala et de son gouvernement


Le premier ministre Congolais, Bruno Tshibala, a présenté lundi sa démission et celle du gouvernement au président Félix Tshisekedi.

Cette démission ouvre la voie à la nomination d’un nouveau premier ministre et à la mise en place d’une nouvelle équipe gouvernementale attendus depuis l’arrivée au pouvoir du Président Félix Tshisekedi.

Investi depuis le 24 janvier, Tshisekedi doit nommer un premier ministre de consensus avec son prédécesseur, Joseph Kabila, dont la famille politique a conservé tous les autres leviers du pouvoir, à commencer par une large majorité au Parlement.

Issu du même parti d’opposition que Tshisekedi, Bruno Tshibala avait été nommé en avril 2017 par l’ex président Joseph Kabila. Sa nomination avait eu lieu en pleine crise politique après le maintien aux affaires de Joseph Kabila au-delà de la fin de son deuxième et dernier mandat de cinq ans selon la Constitution.

Par la suite, l’opposition et la société civile avaient appelé à des manifestations qui furent violemment réprimées en septembre et décembre 2016.

L’Eglise avait tenté une médiation avec l’accord de la Saint-Sylvestre 2016. Cet accord avait permis le maintien au pouvoir de Kabila, moyennant l’organisation d’élections fin 2017, qui ont finalement eu lieu le 30 décembre 2018.

Avec AFP


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*