Des bandits abattent 20 personnes dans le nord du Nigeria

Photo/illustration/police nigériane

Au moins 20 personnes ont péri mardi dans une attaque perpétrée par des individus armés contre un village de fermiers dans le nord du Nigéria.

L’attaque menée par de “bandits” armés a visé le village de fermiers de Yargamji (district de Batsari), dans l’Etat de
Katsina, dans le nord-ouest du Nigeria. Les assaillants arrivés en moto ont lancé ouvert le feu sur les habitants et “ont tué 18 personnes”, a fait savoir le porte- parole de la police de l’Etat de Katsina, Gambo Isah.

Une milice d’auto-défense est arrivée d’un village voisin pour défendre les fermiers attaqués et les combats se sont
poursuivis dans la forêt où les cadavres de deux miliciens tués par balle ont ensuite été récupérés, selon la police.

Les habitants affirment que ces combats ont fait davantage de morts et qu’un raid du même type a visé le village proche de Mara Zamfarawa où cinq autres villageois ont été tués, selon l’un d’entre eux Sada Iro.

Ces derniers mois, l’État de Katsina, situé à environ 350 km au nord d’Abuja, la capitale fédérale, est le théâtre d’une série d’attaques similaires menée par des gangs criminels, volant du bétail, brûlant des maisons, pillant de la nourriture et procédant à des enlèvements contre des rançons.

Les communautés rurales ont formé des milices d’autodéfense pour pallier le manque de policiers ou de militaires dans ces zones difficiles d’accès. Mais ces forces d’autodéfense sont elles mêmes accusées d’exécutions extrajudiciaires de bandits présumés, ce qui exacerbe les violences.

Avec AFP


7 Commentaires

  1. Votre poste est génial. Je consulte assez souvent votre site Web, et vous ne cessez de trouver des sujets intéressants.
    J’ai partagé cet article sur mon Tumblr, et mes abonnés l’ont aimé.
    Continuez votre bon travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*