Plus de 25 morts dans le nord du Nigeria

Au moins 25 soldats et des civils ont péri samedi dans une embuscade dans le nord-est du Nigeria.

Cette attaque imputée aux insurgés islamistes est la seconde attaque meurtrière contre l’armée cette semaine.

Mercredi dernier, l’EI pour l’Afrique de l’Ouest a revendiqué la mort de 20 soldats nigérians tués lors d’une opération conduite deux jours plus tôt. Le mouvement jihadiste avait également publié une vidéo montrant l’exécution de neuf autres militaires.

Selon des sources sécuritaires les assaillants ont ouvert le feu sur les militaires qui escortaient un groupe d’habitants évacués d’un village de l’Etat de Borno.

Depuis le début de l’insurrection islamiste en 2009, le conflit a fait en dix ans plus de 30.000 morts et des millions de déplacés.

Malgré ce tableau sombre, le gouvernement nigérian affirme que l’insurrection menée au Nigeria par Boko Haram et son rival l’Etat islamique Province Afrique de l’Ouest est en train de s’éteindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *