Burkina : les chrétiens, nouvelles cibles des jihadistes?

Depuis plusieurs semaines, les attaques contre les chrétiens catholiques ou protestants se sont multipliées au Burkina Faso, pays d’Afrique de l’Ouest.

Le 13 mai, quatre fidèles ont été tués lors d’une procession religieuse à l’honneur de la Vierge Marie, à Zimtenga, dans le nord du pays.

La veille, six personnes dont un prêtre, avaient été tuées à Dablo, dans le nord du Burkina par des individus armés.

Le 29 avril, six personnes avaient été tuées dans l’attaque de l’église protestante de Silgadji, toujours dans le nord.

Dimanche, au moins trois personnes ont péri dans une nouvelle attaque qui a pris pour cible une autre église catholique à Toulfé toujours dans le nord du Burkina Faso.

Cette nouvelle attaque menée par des individus lourdement armés a eu lieu vers 09h00 (heure locale et GMT), faisant également plusieurs blessés, selon un bilan encore provisoire.

Les attaques surviennent alors que les autorités du Burkina Faso ont lancé une opération antiterroriste de grande envergure dans les régions de l’est et du centre-est du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *