Célébration de la Journée des Casques bleus

C’est sur le thème « Protéger les civils, protéger la paix », ques les Nations Unies ont célébré la Journée internationale des Casques bleus de l’ONU.

Cette célébration a coïncidé avec la commémoration du 20e anniversaire de la MINUSIL (Sierra Leone), la première mission de maintien de la paix ayant reçu expressément pour mandat de protéger les civils.

Occasion vendredi pour l’Onu de rendre hommage aux centaines de milliers d’hommes et de femmes qui ont servi comme soldats de la paix depuis la première mission de paix en 1948.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a à cet effet déposé une gerbe en l’honneur de tous les Casques bleus ayant perdu la vie sous le drapeau de l’ONU l’an dernier. La médaille Dag Hammarskjöld a été décernée à titre posthume aux Casques bleus tombés au champ d’honneur en 2018, que ce soit en RDC, au Mali, en Somalie ou encore en République centrafricaine entre autres.

Le fait majeur de cette journée souvenir est la remise à titre posthume de la « Médaille capitaine Mbaye Diagne pour courage exceptionnel » à un Casque bleu du Malawi, Chancy Chitete, mort après avoir sauvé un Casque bleu tanzanien lors d’une attaque dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Quel bilan depuis la création en 1948 de la première mission de paix ?

Plus de 3.800 Casques bleus ont perdu la vie en servant sous le drapeau des Nations Unies depuis 1948, dont 98 hommes et femmes en 2018.

A ce jour, 100.000 Casques bleus sont déployés dans 14 opérations de paix à travers le monde. Leur mission est de protèger des dizaines de millions de civils souvent au péril de leurs propres vies.

Malgré un bilan sombre, « Les opérations de maintien de la paix des Nations Unies sont un investissement vital dans la paix et la sécurité mondiales », souligne le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.

Dans son message circonstanciel, M. Guterres insiste sur le fait « parce que ces opérations exigent un ferme engagement de la communauté internationale que nous avons lancé l’initiative ‘Action pour le maintien de la paix’. Cette nouvelle initiative onusienne « vise à rendre nos missions plus fortes, plus sûres et mieux adaptées à l’avenir », ajoute-t-il.

« Action pour le maintien de la paix » vise aussi à restructurer les activités de maintien de la paix en faisant preuve de réalisme et à mobiliser un appui plus large en faveur de forces bien structurées, bien dotées en matériel et bien formées.

Avec Onuinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *