Cameroun: des centaines de militants du MRC arrêtés

Au moins 300 personnes ont été interpellées samedi à travers le Cameroun dans diverses manifestations en faveur de la libération de l’opposant Maurice Kamto.

Ces hommes et femmes, des partisans du MRC ont été arrêtés à Yaoundé, à Douala, à Bafoussam (Ouest) et à Nkongsamba (Ouest) », d’après le secrétaire général du MRC Christopher Ndong.

Parmi eux, figure le vice-président du parti Mamadou Mota, selon M. Ndong.

Le MRC est interdit d’activités depuis la présidentielle d’octobre 2018 par les autorités de Yaoundé, mais le mouvement organise régulièrement des manifestations pour réclamer la libération de son leader, Maurice Kamto et des 150 partisans emprisonnés depuis des mois.

Malgré la sortie début mars de l’Union européenne, de l’ONU et des Etats-Unis saisis par les avocats de M. Kamto, qui s’étaient interrogés sur le bien-fondé de la procédure contre le chef du MRC, celui-ci reste en détention.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *