Migrants : un collectif d’avocats veut ester l’UE en justice

Un collectif d’avocats internationaux demande à la Cour pénale internationale de poursuivre l’Union européenne pour crimes contre l’humanité à l’encontre des migrants en Méditerranée.

Dans un rapport de deux cent quarante-cinq pages transmis à la Haye, ces avocats font savoir que l’Union Européenne (UE) a sacrifié la vie de migrants en détresse en mer pour dissuader les autres de chercher refuge en Europe.

Ces avocats avec en tête le Franco-Espagnol Juan Branco et l’Israélien Omer Shatz, basés à Paris accusent l’UE de payer les Libyens accusés de crimes de guerre pour intercepter et incarcérer les migrants dans des centres similaires aux camps de concentration.

Une porte-parole de l’UE a déclaré que ce sont les passeurs qui mettent des vies en danger, pas l’UE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *