Sénégal Pétrole : le mouvement Y en a marre sort de sa réserve

Dans un communiqué lundi sor, le mouvement d’action citoyenne « Y en marre » est sortie de sa réserve à la suite des révélations de la chaîne britannique BBC Panorama concernant un contrat controversé dans le dossier du pétrole et du gaz au Sénégal.

Dans son communiqué, le mouvement fait savoir que « ce dernier rebondissement intervenu dans le dossier du pétrole et du gaz après l’enquête de la chaîne britannique BBC vient une fois de plus mettre à nue l’opacité et l’absence de transprance qui ont entouré les négociations et transactions dans cette affaires ».

Pour Y en a marre, il y a toujours eu « des soupçons et accusations de connivences criminelles entre les sociétés minières et le frère du président , Aliou Sall. ». Et d’ajouter « malgré plusieurs interpellations citoyennes rien n’a été fait pour éclairer les contribuables sénégalais (…) en dehors des menaces et simulacres de dialogue sur le pétrole et le gaz, orchestré par le pouvoir pour mieux noyer le poisson. », insiste le mouvement.

Dans le même communiqué, le mouvement d’action citoyenne soulève plusieurs questions sur d’autres sujets. Notamment sur l’exploitation de l’or de Sabodala. Y en a marre se demande. Où va cet or? A qui profite t-il? Qu’en est-il des contrats de pêche? Quel sort connaîtra le fer du Falémé? S’interroge Y en a marre.

Le mouvement citoyen invite « les forces vives et la classe politique à s’organiser pour « en finir avec ce pillage des ressources et cette corruption érigée en système de gouvernance ». Mais aussi à « dépersonnaliser le débat et en faire un combat national pour le peuple ».

Le mouvement demande à la justice de s’auto saisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *