CIV : 150 millions d’euros de la BAD pour renforcer le réseau électrique

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé récemment deux prêts d’une valeur totale de 150 milliobs d’euros à la Côte d’Ivoire pour financer les travaux de renforcement du réseau électrique.

Le premier prêt de 100 millions d’euros servira à financer la construction d’une centrale thermique à cycle combiné, fonctionnant au gaz à Taboth, dans le département de Jacqueville (ouest d’Abidjan) ci-après désigné le projet « Atinkou ».

Le second prêt de 50 millions d’euros permettra de financer les travaux d’extension de la centrale thermique à cycle combiné au gaz d’Azito.

Le projet de centrale d’Atinkou, réalisé sur un site de 30 hectares, dotée d’une puissance à venir de 390 mégawatts (MW) sera exécuté en deux phases. La première phase prévoit la construction pendant 18 mois d’une turbine à gaz de 255 MW, et la seconde, la réalisation sous 9 mois du cycle combiné, constitué d’une turbine à vapeur de 135 MW et d’une chaudière de récupération de chaleur.

A terme, la centrale de Taboth fournira plus de 2 800 gigawatts/heure d’énergie par an au réseau électrique ivoirien.

L’extension de la centrale thermique d’Azito prévoit l’installation d’une turbine à gaz de 181 MW et d’une turbine à vapeur de 72 MW, totalisant ainsi 253 MW additionnels en termes de capacité installée.

Le projet sera réalisé sur le site actuel d’Azito, à Yopougon, dans l’ouest de la capitale ivoirienne.

Avec la BAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *