Examen de la sortie de la MINUAD du Soudan

Photo. Illustration. La Monusco a récemment renforcé sa présence dans l'Est de la RDC

Le sous-secrétaire adjoint du ministère des Affaires étrangères du Soudan, Elham Ibrahim a discuté lundi avec le chef de la MINUAD au Soudan, Jeremaya Mamapolo des conditions de départ de cette force internationale du pays.

Comment préparer le départ de la Minuad, la Mission des nations unies au Soudan? Quels rôles devront jouer les forces de sécurité soudanaises après ce départ?

Ces questions ont été examinées lundi à Khartoum par le sous-secrétaire adjoint du ministère des Affaires étrangères du Soudan, Elham Ibrahim avec le chef de la MINUAD au Soudan, Jeremaya Mamapolo.

A en croire l’agence Suna, la réunion avait pour but de poursuivre la consultation sur cette future sortie de la MINUAD et la stratégie de la mission.

L’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) a été créée par la résolution 1769 du 31 juillet 2007 et son retrait est prévu en juin 2020.

Début février au terme d’une visite au Darfour, la Sous-Secrétaire générale aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, et aux opérations de paix, Bintou Keita, avait fait savoir que l’Onu devait avant tout évaluer la situation sécuritaire et recalibrer ce que la MINUAD a accompli et ce qu’elle laisse derrière elle.

L’examen stratégique des Nations Unies et les recommandations que présenteront le Secrétaire général de l’ONU et le Président de la Commission africaine sur le renouvellement du mandat de la Mission seront l’occasion de mieux mettre l’accent sur les indicateurs prévus par la Déclaration présidentielle.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*