Création d’un mécanisme pour l’inclusion financière numérique de l’Afrique


La Banque africaine de développement (BAD), la Fondation Bill et Melinda Gates, l’Agence française de développement et le gouvernement du Luxembourg ont procédé au lancement à Malabo (Guinée Equatoriale) d’un mécanisme visant à accélérer l’intégration et le développement de l’Afrique par l’inclusion financière numérique.

Ce mécanisme encore appelé Facilité pour l’inclusion financière numérique en Afrique (AFDI) a été lancé à l’occasion des Assemblées annuelles de la BAD à Malabo, en Guinée équatoriale.

Le fonds AFDI a pour objectif de donner accès à l’économie formelle à quelque 332 millions d’Africains supplémentaires, dont 60% de femmes.

Présenté comme un véhicule de financement mixte, le fonds AFDI est composé d’un fonds spécial multidonateurs doté d’une enveloppe de 100 millions USD et doté d’un don des donateurs et d’un financement d’environ 300 millions USD de la Banque africaine de développement.

À l’heure actuelle, l’ADFI a engagé un financement de quarante (40) millions USD auprès de trois (3) donateurs initiaux, à savoir; Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF), le gouvernement du Luxembourg et l’Agence française de développement.

L’ADFI interviendra sur quatre piliers clés visant à étendre l’inclusion financière numérique innovante et à accroître l’intégration sur l’ensemble du continent. Cela comprendra l’infrastructure, le développement et l’interopérabilité des systèmes de paiement, les produits numériques et l’innovation, la réforme et l’harmonisation des politiques et des réglementations, et le renforcement des capacités.

D’ici 2030, le fonds de l’ADFI et la Banque déploieront jusqu’à 400 millions d’USD sous forme de subventions et de prêts pour développer les services financiers numériques auprès de diverses entités, y compris les banques et les institutions financières non bancaires, les opérateurs de réseaux mobiles, les fournisseurs de services de transfert de fonds et de paiement, les entreprises FinTech, les ministères, les organismes de réglementation et les organisations économiques régionales

Source : BAD


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*