Massacre au Mali : les autorités au village Sobanekou

le premier ministre malien Dr Boubou Cisse s'est rendu au village dogon de Sobanekou

Le premier ministre malien, Dr Boubou Caisse qu’accompagne le ministre de la Défense s’est rendu mardi au village Sobanekou, théâtre la veille d’une violente attaque.

Évaluer l’ampleur des dégâts et établir les responsabilités sont entre autres les objectifs de la visite des deux membres du gouvernement malien à Sobanekou.

La veille, une attaque menée par des individus non identifiés a fait au moins 100 morts au village dogon de Sobanekou (26 km de la commune de Sangha, centre du Mali). Dix neuf personnes sont toujours portées disparues.

Informé, le président Ibrahim Boubacar Keita a écourté son séjour en Suisse où il prenait part aux activités du centenaire de l’Organisation internationale du travail (OIT).

Pour l’heure, cette attaque n’a pas encore été revendiquée et l’identité des assaillants reste inconnue. Le bilan provisoire fait état de près de cent morts.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*