Deux pétroliers évacués au large de l’Iran

Photo illustration

Les autorités iraniennes ont jugé jeudi suspectes, les attaques contre des pétroliers au large de Oram en pleine visite du premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Mardi, les équipages de deux pétroliers ont été évacués au large de l’Iran, après des appels de détresse indiquant être la cible d’une attaque en mer d’Oman.

Sur son compte twitter, le ministre iranien des Affaires étrangères a jugé hautement suspecte la coïncidence entre des «attaques» ayant visé jeudi 13 juin deux tankers en mer d’Oman et la visite à Téhéran du premier ministre japonais, Shinzo Abe.

“Le mot suspicieux ne suffit pas à décrire ce qui transpire apparemment” de ces “attaques” contre des “tankers liés au Japon survenues alors que le premier ministre (japonais) rencontrait” le Guide suprême iranien à Téhéran, écrit Mohammad Javad Zarif sur Twitter.

“Le dialogue régional proposé par l’Iran est impératif”, poursuit M. Zarif.

La télévision iranienne a diffusé des images présentées comme celles d’un incendie à bord de l’un des deux navires attaqués.

Ce incident, le deuxième en un mois, survient en pleines tensions accrues entre Téhéran et Washington, qui accuse l’Iran d’être derrière le premier incident de mai.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*