Massacre dans un village dogon au Mali: le gouverneur de Mopti destitué

Le 23 mars, environ 160 villageois peuls ont été tués à Ogossagou, près de la frontière burkinabè, au cours d'une attaque attribuée à des chasseurs dogons

Le gouvernement malien qui a décrété trois jours de deuil à la suite d’une tuerie dans un village dogon, a également révoqué le gouverneur de la région de Mopti (centre).

Ces deux mesures ont été prises mercredi lors du Conseil des ministres présidé par le président Ibrahim Boubacar Keïta rentré de Suisse.

Le gouvernement de Bamako a également décreté un deuil national de trois jours “en hommage aux victimes de l’attaque terroriste perpétrée le 10 juin 2019 contre les populations du village de Sobane Da”.

Le Conseil des ministres a par ailleurs révoqué le gouverneur de la région de Mopti, le général Sidi Alassane Touré.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*