Sénégal : vers la criminalisation du « viol » et de la « pédophilie »

Le viol et la pédophilie devraient très bientôt être considérés comme des actes « criminels » à en croire le communiqué final du conseil des ministres.

Selon l’Agence de presse sénégalais qui rapporte les faits, le Président Sénégalais, Macky Sall, a demandé jeudi au ministre de la Justice et au ministre en charge de la Famille « de faire adopter avant fin octobre 2019, les nouveaux dispositifs législatifs et réglementaires criminalisant le viol et la pédophilie ».

D’après le communiqué final du conseil des ministres, M. Macky Sall a rappelé au Gouvernement « l’impératif de lutter avec rigueur contre les violences de toute nature, faites aux femmes, et de conforter leur rôle indispensable dans l’épanouissement et le bien-être familial ».

Le numéro un Sénégalais toujours selon le communiqué final du conseil du gouvernement a instruit le ministre de la Justice de finaliser avant fin septembre 2019, l’élaboration d’un plan national de Lutte contre les violences faites aux femmes sur la période 2019-2024″.

Préoccupé par la maltraitance des enfants et des groupes vulnérables, M. Macky Sall qui a rappelé au Gouvernement la place centrale de la protection sociale des groupes vulnérables dans le Plan Sénégal émergent (PSE) », a aussi demandé au patron de la justice d’ »évaluer la mise en œuvre de la stratégie nationale de protection de l’enfant, de veiller à l’adoption urgente du projet de loi portant code de l’enfant, et de bien préparer l’organisation de la journée africaine de l’enfance, prévue le 16 juin 2019. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *