Deux aéroports saoudiens visés par des drones houthis

L’agence Al Massirah, un des organes de propagande des rebelles houthis annonce que des drones ont pour pris pour cible samedi deux aéroports saoudiens.

Ces nouvelles frappes des rebelles houthis au Yémen interviennent près d’un mois plus tard après des attaques qui avaient pris pour cibles un oléoduc en Arabie Saoudite engagé militairement depuis dans ce pays.

Elles surviennent quelques jours après un tir de missile toujours de rebelles houthis sur l’aéroport saoudien d’Abha, qui a fait 26 blessés.

Samedi, les insurgés ont visé aux dires de l’agence Al Massirah, les salles des commandes de l’aéroport de Jizan et les citernes de celui d’Abha, affirmant qu’ils sont désormais hors d’usage.

« Les deux aéroports sont désormais hors d’usage. Nous promettons des jours encore plus douloureux au régime saoudien, aussi longtemps que dureront l’agression et le siège de notre pays », a déclaré le porte-parole du mouvement cité par Al Massirah.

La coalition militaire sous commandement saoudien engagée dans le conflit au Yémen a procédé dans la nuit de vendredi à samedi à des frappes contre des installations de la capitale Sanaa, tenue par les miliciens chiites houthis, ciblant notamment des systèmes de défense antiaériens.

Dans un communiqué, la coalition avait précisé que ces raids aériens visaient des « experts étrangers émanant d’organisations terroristes qui travaillent avec les Houthis », sans plus de détails.

Avec Lorientlejour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *