Burkina : vers une refonte de la politique sécuritaire

Les autorités burkinabè planchent sur les moyens de réviser la politique nationale de sécurité afin de l’adapter aux exigences actuelles.

Quelles stratégies en matière de sécurité pour répondre aux attaques djihadistes récurrentes au Burkina ?

La question est au centre d’une réflexion présidée lundi par le président, Roch Marc Christian Kabore.

Les autorités burkinabè se donnent 100 jours pour affiner la nouvelle politique sécuritaire qui consistera à associer les populations et d’autres acteurs au développement pour lutter efficacement contre le terrorisme.

Roch Marc Christian Kabore, président du Faso

burkina security 17 06 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *