Côte d’Ivoire : atelier sur la transformation des systèmes alimentaires

L'atelier d'Abidjan vise à mettre en place des mécanismes pour stimuler la transformation des systèmes alimentaires

La Banque africaine de développement (BAD) organise à Abidjan en Côte d’Ivoire un atelier sur la transformation des systèmes alimentaires en Afrique de l’Ouest avec la collaboration de la Plate-forme d’action pour les systèmes alimentaires (PASF) pour l’Afrique de l’Ouest.

L’atelier réuni jusqu’à vendredi dans la capitale ivoirienne des représentants des gouvernements, des entreprises alimentaires nationales et internationales, des financiers locaux et internationaux, des organisations agricoles et des organisations multilatérales.

Il a pour but de permettre aux participants de mettre en place des mécanismes pour stimuler la transformation des systèmes alimentaires, d’identifier les lacunes et d’élargir les solutions au niveau des chaînes de valeur spécifiques (riz, manioc, légumes).

La rencontre vise aussi à renforcer les capacités des organisations partenaires du PASF à créer une base collective
d’initiatives de chaîne de valeur, d’identifier les projets clés existants et les moyens d’atteindre les objectifs visés par la plate-forme.

L’atelier permettra enfin de tirer les principales leçons des bonnes pratiques à incorporer dans les projets et de définir les priorités d’action, les prochaines étapes à franchir pour intensifier la transformation des systèmes alimentaires dans certaines chaînes de valeur.

La Plate-forme d’action pour les systèmes alimentaires a été créée à l’initiative des gouvernements et des partenaires à l’issue du Forum économique mondial (WEF) à Davos en janvier 2018.

Lors de cette rencontre annuelle, les dirigeants avaient approuvé l’idée d’élaboration d’un modèle de coopération qui réunit un consortium d’organisations partenaires, tirant parti de compétences diverses et complémentaires pour appuyer les initiatives nouvelles et existantes de chaîne de valeur afin d’en accroître l’impact.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*