Télécoms : Vodacom conclut un accord avec le Congo sur la licence 2G


Le groupe Vodacom a conclu un accord avec le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) afin de mettre un terme à l’impasse sur la suspension de sa licence de télécommunication 2G.

L’annonce a été faite vendredi par le ministère congolais des Télécommunications qui avait suspendu la licence en avril, affirmant que Vodacom Congo n’avait pas suivi la procédure requise en déboursant 16 millions de dollars en 2015 lors de son renouvellement.

La société avait engagé des négociations avec les autorités de Kinshasa après avoir perdu la possibilité de contester la suspension pendant trois mois à la suite d’une décision judiciaire rendue lundi.

D’après John Aluku, directeur de cabinet du ministre des Télécommunication “Un accord a été conclu avec Vodacom Congo qui s’engage à respecter les exigences de l’État”, sans plus de détails.

Au ministère des Télécoms congolais, on estime à 65 millions de dollars le coût du renouvellement de la licence.

Selon l’agence Reuters qui rapporte les faits, Vodacom n’a commenté immédiatement. Nos confrères précisent cependant que dans une note interne, l’opérateur a annoncé aux employés qu’un accord avait été conclu, mais ne mentionnait pas les termes de l’accord.

Le groupe sud-africain Vodacom détient 51% du capital de Vodacom Congo.

Toutefois, la suspension n’a pas affecté les licences 3G ou 4G de Vodacom Congo en RDC.

Magazine24 & Reuters


1 Commentaire

  1. Je tiens à vous remercier pour les efforts que vous avez mis par écrit sur ce site.

    J’espère consulter les mêmes billets de blog de qualité de votre part plus tard également.

    En vérité, vos capacités d’écriture créative m’ont encouragé à
    obtenir mon propre site web maintenant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*